Tartelettes au gianduja

Total
3
Partages

Est-ce que vous aimez le chocolat et les noisettes ? Si c’est le cas, vous allez adorer ces tartelettes au gianduja ! Elles sont gourmandes et faciles à préparer. Elles se composent d’une pâte sucrée, d’une ganache au gianduja et d’un croustillant pour encore plus de gourmandise. Je les ai réalisées avec un gianduja chocolat ou lait et noisettes. Vous verrez qu’en magasin, on trouve aussi une version au chocolat noir. Mais c’est sans doute très bon également !

Je vous conseille de choisir un bon chocolat si vous décidez de préparer votre gianduja maison. Vos tartelettes n’en seront que meilleures.

Si vous avez des questions ou souhaitez me faire un retour sur ces tartelettes, n’hésitez pas à me laisser un commentaire à la fin de la recette 😉

Guide gratuit pour réussir vos tartes

Offert : mon ebook pour réussir vos tartes

Dans ce guide gratuit, je vous présente les solutions à 10 problèmes classiques et fréquents quand on fait des tartes. De quoi vous aider à ne plus les rater et à devenir un pro des tartes !

Le gianduja : ce que c’est, comment on le prépare, où on en trouve ?

Qu’est-ce que le gianduja ?
C’est une pâte sucrée à base de chocolat et de fruits à coque (habituellement des noisettes). Le chocolat peut aussi bien être noir qu’au lait. Tout dépend de ce que vous préférez. Bien qu’on utilise en général des noisettes, on peut tout à fait y ajouter d’autres fruits à coque.
Comment le prépare-t-on ?
Ce n’est pas très compliqué ! On prend 1/3 de chocolat, 1/3 de sucre glace et 1/3 de noisettes. On commence par torréfier les fruits à coque. On les mixe ensuite avec le sucre jusqu’à obtenir une pâte liquide. On mélange avec le chocolat fondu. Il ne reste plus qu’à verser la préparation dans des petits moules en silicone et laisser prendre au réfrigérateur.
Où acheter du gianduja ?
Vous en trouverez en petites portions à grignoter dans les chocolateries à côté des bonbons au chocolat fourrés. Dans ce cas, ce sera la version classique au chocolat au lait et aux noisettes. Mais si vous souhaitez en acheter pour préparer des recettes, il vous faudra aller dans des magasins spécialisés (cuisine ou pâtisserie) ou en commander en ligne sur Cuisineshop ou Crispy Factory par exemple.

Recettes pour utiliser vos restes de pâte sucrée

Quelles gourmandises sucrées pouvez-vous faire avec vos restes de pâte à tarte ?

Pour 6 tartelettes au gianduja

Temps de préparation 40 min
Temps de cuisson 20 min
Temps total 1 h

Ingrédients  

  • 90 g de beurre
  • 70 g de sucre glace
  • 20 g de poudre d'amandes
  • 40 g d'œuf entier
  • 1,5 g de sel
  • 180 g de farine
  • 47 g de praliné noisettes
  • 26 g de feuillantine
  • 15 g de chocolat au lait
  • 200 g de gianduja
  • 90 g de crème liquide entière
  • 50 g de lait

Étapes de la recette

  • Crémez le beurre avec le sucre glace à l'aide d'une spatule ou dans le robot avec la feuille.
  • Ajoutez l'œuf et le sel. Mélangez à nouveau.
  • Incorporez la farine et mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène.
  • Filmez-la et placez-la au réfrigérateur pendant 1 heure minimum.
  • Sortez votre pâte du frigo et abaissez-la.
  • Foncez-la dans vos cercles à tartelette.
  • Placez à nouveau au réfrigérateur pendant 30 minutes minimum.
  • Préchauffez le four à 160°C.
  • Faites cuire une vingtaine de minutes. Les fonds de tartelettes doivent être dorés.
  • Faites fondre le chocolat au lait.
  • Ajoutez-y le praliné et mélangez.
  • Ajoutez ensuite la feuillantine émiettée et mélangez.
  • Répartissez le croustillant équitablement au fond de vos tartelettes en écrasant bien pour qu'il fasse une fine couche.
  • Faites fondre le gianduja délicatement (comme du chocolat).
  • Une fois fondu, faites chauffer la crème jusqu'à ce qu'elle soit chaude.
  • Procédez comme pour préparer une ganache classique : versez la crème sur le gianduja en 3 fois en mélangeant bien à chaque fois avec une spatule.
  • Versez la ganache sur vos fonds de tartelettes et laissez prendre à température ambiante.

Préparation : 40 minutes
Cuisson : environ 20 minutes
Repos : 1h30 minimum

Ingrédients

Pâte sucrée
  • 90 g de beurre
  • 70 g de sucre glace
  • 20 g de poudre d’amandes
  • 40 g d’œuf entier (= environ 1 petit œuf)
  • 1,5 g de sel (une pincée)
  • 180 g de farine
Croustillant praliné
  • 47 g de praliné noisettes
  • 26 g de feuillantine
  • 15 g de chocolat au lait
Ganache au gianduja
  • 200 g de gianduja
  • 90 g de crème liquide entière
  • 50 g de lait

Matériel

  • Un rouleau à pâtisserie
  • 6 cercles à tartelettes de 7 cm
  • Une spatule

Étapes de la recette

La pâte sucrée

  • Crémez le beurre avec le sucre glace à l’aide d’une spatule ou dans le robot avec la feuille.
  • Ajoutez l’œuf et le sel. Mélangez à nouveau.
  • Incorporez la farine et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Filmez-la et placez-la au réfrigérateur pendant 1 heure minimum.
  • Sortez votre pâte du frigo et abaissez-la.
Cercle à tartelette sur pâte sucrée abaissée
  • Foncez-la dans vos cercles à tartelette.
Tartelettes crues
  • Placez à nouveau au réfrigérateur pendant 30 minutes minimum.
  • Préchauffez le four à 160°C.
  • Faites cuire une vingtaine de minutes. Les fonds de tartelettes doivent être dorés.

Le croustillant au gianduja

  • Faites fondre le chocolat au lait.
  • Ajoutez-y le praliné et mélangez.
  • Ajoutez ensuite la feuillantine émiettée et mélangez.
  • Répartissez le croustillant équitablement au fond de vos tartelettes en écrasant bien pour qu’il fasse une fine couche.
Croustillant gianduja sur fond de tartelette

La ganache au gianduja

  • Faites fondre le gianduja délicatement (comme du chocolat).
  • Une fois fondu, faites chauffer la crème jusqu’à ce qu’elle soit chaude.
  • Procédez comme pour préparer une ganache classique : versez la crème sur le gianduja en 3 fois en mélangeant bien à chaque fois avec une spatule.
Ganache au gianduja
  • Versez la ganache sur vos fonds de tartelettes et laissez prendre à température ambiante.

Découpe d'une tartelette au gianduja
 

Astuces pour réussir vos tartelettes

  • Pour foncer mes cercles à tartelettes, je n’abaisse (= étaler) pas toute la pâte d’un coup. Je prends un morceau que je retravaille un peu si la pâte est trop froide (attention à ne pas trop la travailler afin qu’elle ne devienne pas élastique, ni trop chaude). Ensuite, j’abaisse sur environ 2 mm d’épaisseur. Je découpe pour que mon abaisse soit un peu plus grande que mon cercle et enfin, je la fonce dans mon cercle.
  • Pensez à fleurer (= fariner) un peu votre plan de travail avant d’abaisser votre pâte afin qu’elle n’accroche pas au plan de travail.
  • Pour faire une belle émulsion, on fait des cercles en partant du centre et en les agrandissant petit à petit jusqu’à obtenir une ganache bien homogène.
  • Ne mélangez pas trop vite en émulsionnant votre ganache afin de ne pas incorporer trop d’air. Si vous y allez trop fort, vous aurez des bulles.
  • Conservez vos tartelettes au frais. Ne trainez pas trop pour les manger. Plus elles sont fraiches, plus la pâte sera bien croustillante.

Vous avez réalisé la recette ?
Taguez-moi (@therese.ig) sur Instagram pour que je puisse voir vos belles réalisations 🙂

Zoom sur la vanille en pâtisserie

Tout savoir sur la vanille : comment la conserver et l'utiliser, que faire avec une gousse déjà utilisée, avec quelles saveurs l'associer, etc.

Commentaires2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noter la recette